La mission

 

Offrir un milieu de vie à toutes les familles de la ville de Lévis afin de favoriser l’échange et le partage entre les parents et entre les enfants et d’améliorer la qualité du tissu social dans notre communauté.

 

Notre histoire...

La Maison de la Famille Chutes Chaudière est un organisme fort et fier de son historique. Avec plus de 30 ans d’expérience, il est parvenu à se forger une place de choix au sein de la communauté Lévisienne, principalement dans le secteur des chutes de la chaudière.

L’histoire débute en 1980 lorsque Mme Denise Perrault Benoit, Mme Armande Leblanc et Mme Noëlla Gingras constatent les grands besoins des familles éclatées. A cette époque, le taux de divorce au Québec atteint son plus haut sommet.

En mai 1981, elles s’installent à l’aréna de St-Romuald et font la promotion d’une association pour les familles monoparentales. Elles réussiront à rejoindre 20 membres et c’est en août de cette même année qu’elles tiendront leur première réunion formelle.

 

L’association aura comme mission de :

 Regrouper les familles à parent unique désireuses de défendre leurs intérêts ;

 Travailler à l’amélioration des conditions de vie matérielle, culturelle et sociale des membres ;

 Travailler en collaboration avec d’autres associations qui poursuivent les mêmes buts ;

  D’informer et de renseigner sur tout sujet concernant la condition de chef de famille à parent unique en vu d’une meilleure organisation face à cette situation;

  De s’intégrer à la société en luttant contre nos propres préjugés, ceux de nos familles et de la société en général;

  D’aider à l’organisation des loisirs personnels et familiaux de nos membres.

 

Dès 1982, Centraide offre son premier soutien financier de 1000$ afin de permettre la participation aux activités culturelles.  L’association Parents Uniques Saint-Romuald inc. reçoit sa charte officielle le 25 février 1982.

En 1984, l’association parrainera la joujouthèque de Lévis qui deviendra par la suite un organisme autonome.

Elle devient aussi membre de la Fédération des associations des familles monoparentales du Québec.

L’été 1984, les membres de l’association inaugurent l’ouverture d’un chalet à Armagh et leurs visites dureront 5 ans.

 Au cours de l’année 1985, l’association obtiendra sa première résidence officielle au 1231 rue Commerciale à St-Romuald. Toutefois, devant l’ampleur de la demande et des activités offertes, l’association fait des pressions auprès de la ville pour obtenir un local plus adéquat.

En 1987, la ville offrira le local du cercle de l’amitié situé au 2109 chemin du Fleuve. Grâce aux divers dons et à l’appui financier de Centraide, les membres peuvent aménager le local pour recevoir les familles.

En 1989, quelques jeunes mères (enfants des membres) décident de fonder leur propre association « les jeunes monos ».  Avec le soutien du programme « paie » et « extra », il sera possible d’embaucher des ressources à temps partiel pour aider à l’organisation des services de l’association. Il y a 170 membres à ce moment.

En 1990, Moisson-Québec permettra de nourrir plus adéquatement des familles-membres dans le besoin. 

En 1992, Parents Uniques termine l’année avec 225 membres. Il déménage dans les locaux de l’ancien hôtel de ville au 2171 chemin du Fleuve. L’organisme compte plus de 50 bénévoles et on met en place le journal « le lien ».

En 1993, l’organisme déménage au 2260 boul. de la Rive-Sud. Un premier groupe de cuisine collective est formé.

En 1994, on engage une coordonnatrice à temps plein et certains programmes tel que le YAPP et « reprendre son équilibre » sont offerts.

Le 1er juillet 1996, l’organisme s’installe définitivement au 2225 Boul. de la Rive-Sud à St-Romuald où il continue de développer ses services au cours des 10 années suivantes. Il développera des activités pour les femmes, les hommes et les enfants. Des sorties familiales ou de couples. Des conférences. Des activités spéciales pour les ados ainsi que plusieurs services directs pour les familles monoparentales tel que les consultations juridiques, les étapes de la rupture ou les ateliers « samedi de m’en sortir ».

C’est en septembre 2002 que l’organisme changera son nom pour Parents Uniques Les Riverains inc.

 

Pendant ce temps… Au Grenier de mon Enfance

En 1996, Mme Esther Bolduc et Mme Marie-Josée Poitras décident d’unir leurs forces personnelles et de s’impliquer auprès de la population en fondant l’organisme Au Grenier de mon Enfance.

D’abord par la mise sur pied d’une ludothèque qui permettra à tout individu de louer des jeux et des jouets éducatifs à prix modique et qui stimulera le développement des enfants.  Ensuite par l’ouverture « du coin du jeu » pour permettre aux parents et aux enfants d’avoir un lieu de jeux accessible pour y rencontrer d’autres familles.

Le 5 juin 1997, l’organisme tient sa toute première réunion légale et nomme ses administrateurs. Les règlements généraux sont aussi adoptés lors de cette assemblée.

L’organisme aura comme mission de :

Permettre aux individus d’utiliser et de manipuler des jeux et des jouets éducatifs;

Stimuler le développement de l’enfant par l’utilisation et la manipulation de jeux et de jouets éducatifs;

Conscientiser l’enfant sur le respect des biens d’autrui;

 Permettre aux enfants de milieux défavorisés de développer leurs habiletés et aptitudes par la manipulation de jeux et de jouets.

Briser l’isolement des individus;

Offrir aux individus un lieu de services favorisant l’échange d’information, l’écoute, l’entraide et le partage;

Offrir aux individus un lieu leur permettant d’exprimer leurs talents, idées, aptitudes ou connaissances;

Permettre aux personnes atteintes de déficiences physiques, intellectuelles ou sensorielles ainsi qu’à leurs parents d’avoir accès à des jeux et des jouets réguliers ou adaptés à leurs besoins et favoriser ainsi leur intégration sociale.

Concerter les ressources du milieu afin d’harmoniser les services.

 

L’organisme installe ses locaux au 55 rue du Cap à St-Rédempteur. 2 locaux sont disponibles. Un pour la location de jeux et de jouets et l’autre pour l’animation et un coin de jeux libres pour les familles. Ces locaux sont prêtés par la ville de Lévis.

En mai 1998, l’organisme compte 130 membres actifs. Le conseil d’administration, les employés et les bénévoles travaillent d’arrache-pied pour faire des levées de fonds, des collectes de jouets et pour faire connaître les services auprès de la population.

En septembre 1999, le coin du jeu est ouvert. Le programme YAPP est offert aux familles ainsi que des cafés-rencontres animés par des bénévoles.  L’organisme est ouvert 5 jours par semaine, soit du mardi au samedi.

Une subvention du CLE permet l’embauche d’une personne à temps complet de 1999 à 2001. Cette personne s’occupe du service de location et du coin du jeu en s’occupant des bénévoles et du bon déroulement de l’organisme.

En 2000, l’organisme compte 300 membres. La situation financière est précaire puisqu’aucun argent récurent n’est disponible pour l’organisme. Le Ministère de la Famille et de la condition féminine reconnait l’organisme mais n’offre pas de financement. Ce sont des fondations et la participation des membres qui permet de maintenir l’organisme en vie.

De 2001 à 2005, deux bénévoles (Anick Campeau et Julie Nadeau) consolident et développent les services de l’organisme dans l’espoir d’obtenir un financement adéquat et de répondre aux plus grands besoins des familles. Les fondatrices de l’organisme ne s’impliquent plus dans la démarche, faute de temps.

En 2004, l’organisme présente un projet pour le Programme d’Action Communautaire pour Enfants de Santé Publique Canada. Il obtient donc 38 000$ par année pour offrir des ateliers de stimulation précoce aux enfants vivants en situation de vulnérabilité sur le secteur des chutes de la chaudière.

En 2005, le Ministère de la Famille rencontre les administrateurs du conseil d’administration pour leur faire une proposition : fusionner Au Grenier de mon Enfance avec Parents Uniques Les Riverains.

 

De 2006 à aujourd’hui… Au Grenier de mon Enfance/Parents Uniques Les Riverains...Maison de la Famille Chutes Chaudière

C’est le 8 juin 2005 que le conseil d’administration d’Au Grenier de mon Enfance rencontre celui de Parents Uniques Les Riverains pour débuter les échanges sur une possible fusion des 2 organismes. Cette fusion aurait comme avantage d’unir les forces de chacun afin d’offrir un meilleur service aux familles du secteur.

Afin de débuter cette démarche, un membre de chaque conseil d’administration participe aux réunions de l’autre organisme. De cette façon, les échanges et la connaissance des missions respectives sont mieux compris et les organismes peuvent prendre une décision éclairée.

Le 23 novembre 2005, les 2 conseils d’administration prennent la décision de fusionner pour la prochaine année financière.

Les membres impliqués lors de cette année de fusion sont :

Mme Brigitte Pelletier (PULR), Monsieur Clément Boutet (PULR), Mme Maryse Labranche (PULR), Mme Danielle Caron (PULR), Monsieur Pierre Richard (AGME), Mme Lorraine Breton (AGME), Mme Isabelle Côté (AGME), Mme Anick Campeau (AGME), Monsieur Gregory Leyte (AGME), Mme Line Chamberland (AGME), Mme Julie Beaumont (AGME)

Ces administrateurs bénévoles sont les pionniers d’une fusion entre 2 organismes famille sur un même territoire. Cette fusion ne fait pas que des heureux.

Le 25 janvier 2006, les membres des deux organismes accepteront la fusion.

Le 24 avril 2006, les 2 organismes fusionnent officiellement pour devenir La Maison de la Famille Chutes Chaudière. Les missions sont regroupées pour répondre à l’ensemble des besoins des familles. Les membres du conseil d’administration de la nouvelle corporation sont :

Isabelle Côté, Julie Beaumont, Nicole Girard, Lorraine Breton, Maryse Labranche, Gaston cinq-mars, Line Chamberland, Pierre Richard, Gregory Leyte.

Anick Campeau prend le poste de direction à temps complet à partir de la mi-juin 2006 et se retire du conseil d’administration.

L’organisme s’installe définitivement au 2225 Boul. de la Rive-Sud à St-Romuald et offre des services aux familles du secteur Chutes de la Chaudière est et ouest.

Les rapports d’activités et financiers permettent de constater le travail effectué et les services offerts depuis ce jour.

 

 

Une maison de la famille haute en couleurs et en activités...